Numéro 582 - janvier 2019rĂ©flexion

perspective

La France demain

Croissance ou réduction des inégalités de santé ?

Résumer en quelques pages un sujet qui pose d’abord la question de la méthode de la prospective appliquée aux questions de santé, qui se déploie ensuite en de multiples compartiments, certes liés mais tous dotés de caractères originaux pouvant faire l’objet d’innombrables publications, n’est pas chose facile. Et pourtant, la demande forte d’informations sur le sujet – son caractère central dans les préoccupations de nos contemporains, qu’ils habitent le monde rural, les banlieues ou les villes centres où, malgré la concentration de l’offre, la croissance du besoin conduit à des files d’attente qui s’allongent – conduit à s’y livrer.

Prospective en santé : question de méthode Il y a toujours eu des oiseaux de passage pour prédire le futur. C’est vrai dans le domaine de la santé comme dans tous les autres, mais peut-être un peu plus dans ce domaine-là en raison du caractère devenu très technique de la médecine et de la fascination mêlée d’inquiétude que cette dernière exerce. La plupart du temps, ce sont des oiseaux noirs, qui viennent et s’en vont après avoir prédit quelque apocalypse si on ne les écoute pas. Il est question de choses qui font peur : transhumanisme, intelligence artificielle, robotique… Ils racontent qu’il se passe des choses, là-bas dans la Silicon Valley. Ils n’y sont pas allés mais ils en parlent tout comme. À les entendre, Elon Musk est l’un de leurs copains. Ils sont dans le secret des dieux. Ils se présentent comme des « passeurs ». Ils ont en quelque sorte franchis pour nous la porte de l’iconostase. Pour faire bonne mesure, ils ajoutent que le système court à sa perte, que les « gens » (qui sont des irresponsables) dans « ce pays » (qui n’a pas pris la mesure de la mondialisation et qui ne semble pas être le leur) ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.