Numéro 536 - mai 2014dossier

Analyse

La communauté hospitalière de territoire

Un équilibre en stratégies mixtes

Pour traiter des incitations et limites de la tarification de l’activité (T2A) comme facteur de coopération, les auteurs s’appuient sur l’observation d’une communauté hospitalière de territoire (CHT), sur les raisons de sa création et les conditions de son bon fonctionnement. Des interrogations qui vont les amener à présenter un modèle heuristique illustrant comment les différents acteurs de la santé, hôpitaux et tutelles, se coordonnent pour donner naissance à des équilibres stables et cohérents.

Créée en 2011, la CHT Pays provençal (CHTPP) est un ensemble hétérogène de quatre établissements couvrant une population de 600 000 personnes et s’étendant sur trois départements. Réalisant un peu moins de 40 % de l’activité de soin sur son territoire, l’objectif de la CHTPP est de renforcer la compétitivité de l’hospitalisation publique et de consolider la situation de chacun de ses membres. Pour cela, un ensemble de coopérations est en cours de développement sur les fonctions supports, la convergence administrative et la gestion commune de filières de soin. Il s’agit concrètement de rapprocher les systèmes d’information, de mettre en place une biologie et une imagerie de territoire, d’organiser les filières en neurologie et cardiologie par des consultations avancées et la prise en charge des urgences, de déployer des équipes mobiles sur le territoire, d’inciter à des spécialisations et à la mise en place d’une graduation des soins et d’une chirurgie de recours, et enfin d’organiser les flux de patients. Cet objet hybride, certains diront baroque, s’appuie certes sur une innovation juridique mais est aussi le résultat ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.