Numéro 598 - septembre 2020publirédactionnel

Vidal sentinel

Identifier les patients à risque

La validation des prescriptions médicamenteuses est un enjeu majeur de sécurité, mais chronophage pour les professionnels des pharmacies hospitalières, notamment pour un établissement tel que le CHR de Metz-Thionville. Le Dr Rémy Basso, praticien hospitalier en charge du projet d’informatisation à la pharmacie à usage intérieur (PUI), évoque les apports de la solution Vidal Sentinel, son ergonomie, la pertinence des alertes et ses attributs pédagogiques pour les internes et externes en pharmacie.

Le centre hospitalier régional (CHR) de Metz-Thionville a fait le choix, pour sécuriser les prescriptions médicamenteuses proposées à ses patients, de s’équiper de la solution Vidal Sentinel. Comment cette veille était-elle assurée auparavant ? La validation complète des prescriptions médicamenteuses, une activité majeure pour un service de PUI pour éviter les effets indésirables, est habituellement réalisée par tous les personnels pharmaceutiques : pharmaciens, internes et externes. Il s’agit d’un travail sensible et chronophage pratiqué sur notre logiciel métier de spécialité pharmaceutique. L’objectif est d’analyser les prescriptions du dossier patient informatisé et nous utilisons pour cela Vidal Hoptimal comme base de données, la version digitale de la base médicamenteuse historique. Pour un établissement de 2 000 lits comme le CHR de Metz-Thionville, la charge de travail est conséquente et nécessite une organisation adaptée. Il est logique en effet que vous ayez besoin d’un outil plus ergonomique pour assurer ce service. Que vous apporte Vidal Sentinel dans ce contexte ? Historiquement, le CHR utilisait une solution ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.