Numéro 595 - avril 2020réflexion

État des lieux

Évolution de la profession infirmière en France

Quels facteurs d’influence ?

Dans un contexte socio-médico-économique amenant l’hôpital à devoir se réformer, la profession infirmière évolue. L’universitarisation des études, le développement de la recherche paramédicale et la création de nouveaux segments professionnels, qui se font sous l’impulsion politique, viennent bousculer la profession. L’auteur a mené l’enquête pour cerner les facteurs influençant l’évolution de la profession infirmière aux points de vue statutaire, symbolique et universitaire(1).

Notre recherche qualitative à orientation sociologique s’intéresse au groupe professionnel des infirmiers(2) en France et aux changements de paradigme auxquels il est confronté, et ce dans une perspective hospitalière. La profession a connu ces dernières années des évolutions notables telles que la réingénierie de la formation initiale, permettant aux professionnels d’obtenir un grade licence en plus du diplôme d’État, ou la création des programmes hospitaliers de recherches infirmières et paramédicales (Phrip) en 2009. Ces deux points ont permis, d’une part, d’axer la formation sur l’acquisition de compétences en valorisant l’initiation à la démarche de recherche, d’autre part de rendre visible et de reconnaître l’utilité de la recherche en sciences infirmières par les pouvoirs publics. En 2019, la création d’une section en sciences infirmières au Conseil national des universités, devant permettre de recruter des enseignants-chercheurs dans la discipline, vient finaliser le processus d’universitarisation. Ces évolutions illustrent le processus de professionnalisation en cours pour les infirmiers ; selon R.K. Merton, sociologue ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.