Numéro 493 - février 2010dossier

prévention

Évaluation du stress au travail

Le stress au travail est devenu une préoccupation majeure et une cible en matière de prévention, notamment dans le secteur de l’administration publique. De nombreux agents administratifs de l’Assistance publique-Hôpitaux de Marseille ayant évoqué un mal-être grandissant au travail, le comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail a demandé une étude afin d’évaluer leur niveau de stress.

Selon la quatrième et dernière enquête (1) de la Fondation européenne pour l’amélioration des conditions de travail (2007), le stress apparaît comme un risque psychosocial majeur touchant un salarié sur cinq. De nombreuses études ont mis en évidence les relations entre les risques psychosociaux et les maladies mentales (2), les maladies cardio-vasculaires (3) et les troubles musculosquelettiques (4). Il en résulte un coût considérable pour les entreprises. Le stress est donc devenu une préoccupation majeure et une cible en matière de prévention. Dès le milieu des années 1990, des enquêtes ont montré que le secteur de l’administration publique était particulièrement à risque (5). Au sein de l’administration centrale de l’Assistance publique-Hôpitaux de Marseille (AP-HM), de nombreux agents ont allégué un mal-être grandissant au travail et alerté les représentants syndicaux. Une étude a donc été réalisée à la demande du comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) afin d’évaluer le niveau de stress de l’ensemble des agents des services administratifs. Méthode L’étude a porté sur l’ensemble des ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.