Numéro 491 - décembre 2009expérience

Éthique

Enjeux de la diffusion des notions de bientraitance et de maltraitance

L’introduction de la notion de bientraitance et sa diffusion auprès de professionnels de santé s’inscrit dans la « volonté d’aborder les pratiques professionnelles sous un angle positif », selon les termes du directeur de l’Agence nationale de l’évaluation et de la qualité des établissements et services sociaux (Anesm). De prime abord, l’apparition de la notion de bientraitance pourrait être conçue comme une entreprise de reconnaissance et de valorisation des métiers du soin et du travail des professionnels de santé (1). Le discours introduisant cette nouvelle notion fait d’ailleurs référence à un devoir de compensation, de réparation envers les professionnels de santé, pour les dommages occasionnés par le « succès » de la notion de maltraitance. Or, le contenu des débats des professionnels de santé, lors des sessions des ateliers Éthique et soins du centre hospitalier Sainte-Anne consacrées aux enjeux éthiques de la diffusion des notions de bientraitance et de maltraitance, fait état d’une tout autre réception, allant de l’expression d’un simple scepticisme jusqu’à celle d’un rejet sans compromis. Les fonctions de compensation ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.