Numéro 566 - mai 2017rĂ©flexion

organisation

DS/CGS et GHT

La fonction dans une dimension Ă©largie

L’auteur fait ici la synthèse d’un travail plus complet sur le métier de directeur des soins/coordonnateur des soins depuis son origine, dans un contexte médico-économique ayant observé une accélération remarquable depuis la réforme hospitalière du 31 juillet 1991 (1).

L’un des aspects caractéristiques de la transition de la loi Hôpital, patients, santé, territoires (HPST) (2) à la loi de modernisation de notre système de santé (3) est le passage des communautés hospitalières de territoire (CHT), s’appuyant sur le volontariat des établissements pour leur création et leur statut de membre appartenant à cette organisation territoriale élargie, à celui du caractère obligatoire dans les groupements hospitaliers de territoire (GHT). Dans le cadre du GHT, le directeur des soins/coordonnateur général des soins (DS/CGS) participe auprès du chef d’établissement et de la présidente de la commission médicale d’établissement (CME) au comité stratégique, eu égard sa fonction de coordonnateur général des soins qui en fait le président de la commission des soins infirmiers, de rééducation et médico-techniques (CSIRMT) de l’établissement membre. Pour l’élaboration du projet médical partagé (PMP), il désigne des soignants non médicaux en fonction de leur expertise du domaine reconnue et des thématiques retenues, validées au préalable par l’agence régionale de santé (ARS), au-delà du soignant élu par la ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait. la totalité de notre contenu est accessible jusqu’à la fin de cette année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *