Numéro 498 - septembre 2010(dossier)

Territoire et développement durable

L’hôpital demain

Le développement durable signifie que « les besoins des générations actuelles doivent être satisfaits, sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs ». Il appelle donc un changement de comportement de chacun (citoyens, entreprises, collectivités territoriales, gouvernements, institutions internationales…) face aux menaces qui pèsent sur les hommes et la planète. « L’hôpital a par sa vocation, ses missions et ses activités, une plus grande responsabilité et un devoir d’exemplarité dans la mise en place d’une stratégie de développement durable » (34e congrès de la Fédération internationale des hôpitaux à Nice*).

Les questions de la bientraitance des patients (en écho au primum non nocere) et de la lutte contre les inégalités de santé constituent des enjeux majeurs pour l’hôpital de demain. Christian Saout lors de la séance d’ouverture des premières assises du Collectif interassociatif sur la santé (CISS) les 30 et 31 août à Marseille a rejoint sur ce point la ministre de la Santé. Ces thèmes s’inscrivent naturellement dans une démarche globale de développement durable. Dans les pays les plus développés comme dans ceux qui connaissent le bouleversement d’équilibres naturels ancestraux du fait du développement économique et de la mondialisation, les mêmes questions se posent : comment concilier croissance et équilibre des territoires ? Comment garantir à toute la population un accès équitable aux services collectifs, comment réduire les inégalités culturelles, sociales qui se traduisent en inégalités de santé ? Dans ce contexte, la santé est un bon indicateur du développement durable. La désertification de certains territoires, l’urbanisation croissante constituent des défis à relever. Le colloque auquel est associé Gestions hospitalières les 8 et 9 octobre 2010 au Maroc permettra d’échanger sur ces questions entre deux pays en apparence confrontés à des problématiques différentes mais de fait placés devant les mêmes obligations comme le montrent les articles publiés dans ce numéro.

* www.sante.gouv.fr