Numéro 492 - janvier 2010(dossier)

Qualité et valeurs partagées

Deux études récentes doivent retenir notre attention en ces temps de recherche de performance des organisations hospitalières et de maîtrise des coûts. La première émane de la Haute Autorité de santé (« La maltraitance “ordinaire” dans les établissements de santé »*), la seconde de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (« Organisation du travail à l’hôpital, évolutions récentes »**). Elles nous rappellent opportunément que la qualité de vie au travail influe directement sur la qualité des services offerts et que le meilleur moyen d’avoir un ratio coût/qualité optimal est de fournir un environnement de travail de très haute qualité.

Lors du congrès 2009 de l’Association québécoise des établissements de santé, le Pr Graham Lowe, de l’université de l’Alberta, a rappelé les caractéristiques attendues d’un emploi : le respect de la part des supérieurs, un environnement de travail sécuritaire, la confiance de l’employeur, un bon équilibre travail/vie privée, un sentiment de fierté et d’accomplissement au travail et une formation appropriée à la fonction.

La prise en compte des valeurs et l’amélioration des conditions de travail seront de plus en plus des atouts pour les hôpitaux dans leur course au recrutement et à la fidélisation du personnel. À cet égard, le « lip dub » réalisé en juin 2009 par les employés de l’hôpital du Sacré-Cœur de Montréal, sur la chanson « Un jour, un jour » interprétée par Donald Lautrec, peut paraître à certains pathétique ou un pur effet de mode : il traduit de fait la préoccupation de nombreux hôpitaux à travers le monde…

*Claire Compagnon, Véronique Ghadi – www.has sante.fr
**Marie Cordier, Études et résultats, n° 709, novembre 2009 – www.sante.gouv.fr