Numéro 559 - octobre 2016(dossier)
ill_559

L’hôpital de demain vu par les médecins

Suite aux différentes lois de santé, les médecins ont actuellement un pouvoir décisionnel restreint, mais ils réfléchissent encore à l’évolution de l’hôpital dans toutes ses dimensions. Nous avons voulu montrer dans ce dossier que nous, médecins, pouvons apporter notre pierre à l’édifice de la modernisation de l’hôpital, avec des pistes de réflexion sur la recherche, la gouvernance, le financement, l’attractivité et les groupements hospitaliers de territoire. Alors que sera l’hôpital de demain ? Un hôpital où les patients séjournent moins longtemps, avec des modes d’hospitalisation différents. Des hôpitaux regroupés sur un territoire de santé avec une offre de soins graduée, complémentaire. Des hôpitaux attractifs, offrant des conditions de travail satisfaisantes et une recherche dynamique et facilitée. Des hôpitaux que nous souhaiterions plus accueillants pour les patients mais également pour les soignants.
La demande des patients a profondément changé au cours des dernières décennies, et l’hôpital n’a pas toujours su s’y adapter, ou du moins avec retard. Il en est de même concernant les soignants avec l’impression du « toujours plus » sans plus de moyens.
Un fossé se creuse avec des soignants qui parfois passent leur vie professionnelle au sein d’un même établissement, là où les directeurs changent régulièrement et rapidement d’affectation. Il nous est reproché notre manque de mobilité, là où nous reprochons aux directions un manque de stabilité. Cette dichotomie soignant/direction est pourtant probablement dépassée. La communication entre les soignants et les directions est parfois difficile sans langage commun, sans objectifs partagés.
L’enjeu se trouve en partie ici, avec un besoin de confiance réciproque, de reconnaissance des compétences de chacun et d’un projet commun qui permette à tous de se reconnaître dans cet hôpital.