Numéro 527 - juillet 2013(dossier)

Les achats hospitaliers (1/2)

Sous l’impulsion du programme Phare – Performance hospitalière pour des achats responsables –, la fonction achat en établissement de santé se transforme à un rythme rapide. Ce numéro de Gestions hospitalières est l’occasion de témoigner de tout le potentiel et du dynamisme des acheteurs hospitaliers. Bien sûr, des bonnes pratiques existaient avant le lancement du programme Phare, mais la fonction achat restait souvent limitée à un rôle d’approvisionnement et de sécurisation juridique et rares étaient les chefs d’établissement qui avaient mis en place une organisation achat interne orientée sur la recherche des meilleures conditions économiques. Et pourtant, quelle fonction offre un retour sur investissement aussi significatif et accessible sans bouleverser les structures ? Je tiens donc à féliciter les établissements, une majorité aujourd’hui, qui ont transformé leur fonction achat interne et j’encourage les autres à rejoindre cette dynamique. Nous évoluons dans un contexte économique particulièrement contraint, chacun le sait, et les achats, au même titre que la chirurgie ambulatoire ou la gestion des lits, font partie des chantiers prioritaires pour dégager des marges de manœuvre dans les établissements. Réinterroger ses pratiques achats, rechercher la meilleure performance économique, c’est aussi offrir un meilleur service au patient et améliorer les conditions de travail. La transformation des achats hospitaliers impulsée par le programme Phare est emblématique des réorganisations accessibles dans nos établis­sements de santé, en s’appuyant sur l’adhésion et les compétences de la communauté hospitalière. La mobilisation des établissements porte ses fruits.