Numéro 576 - mai 2018(dossier)

Inspirations d’ailleurs…
Maroc, Argentine, Grèce

Depuis longtemps déjà, Gestions hospitalières publie des articles relatant des expériences, fonctionnements, témoignages venus de l’étranger. Pour ce numéro, nous avons choisi d’innover : nous nous intéressons aux « inspirations d’ailleurs », mais d’un point de vue français. Ce sont en effet des élèves directeurs et directrices d’hôpital ou d’établissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux, en formation à l’École des hautes études en santé publique (EHESP), qui témoignent dans ces pages des systèmes de santé qu’ils ont pu observer en Argentine, en Grèce et au Maroc.

Trois pays aux systèmes de santé fort différents, parfois très éloignés de ce que nous connaissons en France. Un élément est toutefois particulièrement frappant dans ces articles : si les règles sont différentes, si les réponses apportées varient, les problèmes en enjeux auxquels sont confrontés ces pays nous semblent bien familiers. Paiement et recouvrement des factures hospitalières, démarches administratives, formation des personnels de santé, régulation de l’offre de soins, déploiement des procédures qualité, statut des personnels et mobilités, relations avec le secteur privé, accès aux soins, coopération internationale… Les questions qui se posent en France se posent aussi dans les pays étudiés, et il faut espérer que les constats faits par les élèves auteurs de ces articles les inciteront, une fois en poste, tout aussi bien à prendre du recul qu’à proposer des démarches innovantes.

Car si nous avons choisi d’intituler ce dossier « Inspirations d’ailleurs », c’est bien pour dire que ce qui est décrit ne doit pas être appréhendé de façon statique mais servir à la réflexion sur notre propre système de santé et constituer des pistes d’évolution, ou de contre-exemples, pour la France. Il est à cet égard appréciable que les directeurs et directrices de demain aient la possibilité, durant leur formation, d’effectuer un stage extérieur et d’observer d’autres façons de faire, qu’elles paraissent meilleures ou moins bonnes.

L’on pourra ainsi tout aussi bien s’intéresser au modèle des « œuvres sociales » argentines que s’inquiéter de la situation grecque. Concernant ce pays, les manageurs français pourront constater que, malgré leurs craintes légitimes, ils sont tout de même dans une situation incomparablement plus favorable que celle de leurs homologues grecs, dont il nous est dit qu’ils ne « bénéficient que de marges de manœuvre particulièrement restreintes puisque l’ensemble des décisions, y compris en matière de recrutement ou de gestion financière, relèvent du ministère de la Santé ». Et l’article de déplorer « l’absence de professionnalisation dans la gestion des hôpitaux, exacerbée par des nominations clientélistes de directeurs d’hôpital ». La comparaison sert ici de repoussoir et permet de relativiser : malgré les difficultés, la France s’en sort mieux que d’autres. Aux manageurs d’aujourd’hui et de demain, parmi lesquels les auteurs des articles présents dans ce dossier, de veiller, modèles et contre-exemples en tête, à ce que l’excellence hospitalière et médico-sociale perdure !

Pierre de Montalembert
Rédacteur en chef


Dans ce dossier

Le système de santé marocain

Dossier réalisé par Rémi Casalis, Rudy Chouvel, Quentin Hénaff, Séverine Volet

Quatre élèves directeurs d’hôpital de l’EHESP ont choisi le Maroc comme destination de leur stage international de deux mois, s’investissant dans trois hôpitaux – deux établissements privés sans but lucratif et un CHU – situés dans trois villes, Casablanca, Rabat et Marrakech. De l’accréditation aux études médicales et au personnel public employé dans les hôpitaux privés, de la protection sociale aux liens entre les fondations, les universités et les hôpitaux du secteur privé sans but lucratif, l’ensemble de leurs articles a pour objet de donner une image la plus fidèle possible de ce système, même si les analyses présentées ne sont pas forcément représentatives de l’ensemble de l’offre de soins hospitalière nationale.

• Le paiement des actes hospitaliers, par Rudy Chouvel
• Fondations, universités et hôpitaux privés sans but lucratif, par Rudy Chouvel
• La tentation de l’accréditation :
l’exemple singulier de l’hôpital Cheik Khalifa Ibn Zaid, par Quentin Henaff
• Les fonctionnaires du secteur hospitalier privé sans but lucratif,
par Rudy Chouvel
• Les études médicales : entre impératif d’attractivité et nécessaire régulation, par Séverine Volet
• L’offre de soins et protection sociale, par Rémi Casalis

Inspirations argentine

Article réalisé par Paula Cristofalo, Sophie Grienenberger, Vincent Jimenez, Morgane Malacria, Cécile Malescot, Claire Vélot-Lerou, Hugo Pairot
et coordonné par Émilie Lebée-Thomas

Hippocrate en Grèce

Article réalisé par Charlotte Clément, Denis Rome, Laure-Anne Scherrer,
Antoine Vallauri