Numéro 497 - juillet 2010(dossier)

Hôpital et prospective

L’hôpital est aujourd’hui confronté à la nécessité d’apporter des réponses adaptées à tous les défis posés par l’évolution de la société. L’accroissement de la population, son vieillissement, sa mobilité, la nécessaire maîtrise des coûts conduisent à rechercher des organisations innovantes : ambulatoire, services à domicile, évolution des métiers, systèmes d’information et de télésanté, santé publique, gestion de crises… La lutte contre les inégalités sociales, culturelles et géographiques constitue un enjeu croissant dans une société en mouvement. Il y a dix ans, à l’occasion de la présentation de son « Atlas de la santé en France », Gérard Salem constatait déjà que « notre système de santé, réputé pour être l’un des plus performants au monde, produit aussi les inégalités sociales et spatiales parmi les plus importantes d’Europe. […] Les indicateurs de santé sont beaucoup plus sensibles qu’on ne l’imaginait aux changements économiques, sociaux et culturels. Ils en constituent des révélateurs. C’est bien la preuve qu’on peut agir, qu’il n’y a pas de fatalité ». Agir, c’est bien le sens des réformes et des outils qu’elles apportent comme la loi HPST du 21 juillet 2009. Au-delà, il appartient à la démarche de prospective de préparer un avenir garantissant à tous un accès aux soins équitable et efficient.