Numéro 567 - juillet 2017(dossier)

Hôpital 2.0 :
Pour une gestion hospitalière data-driven

Étude de cas : la précarité en Seine-Saint-Denis

La première chose qui surprend réellement lorsque l’on prend des fonctions de management hospitalier en Seine-Saint-Denis, c’est l’omniprésence de la précarité comme critère de définition de l’établissement et de sa mission et, partant, comme cause explicative de son organisation, de son fonctionnement et de sa performance. À tel point que ce facteur exogène finit par être totalement intégré dans la réflexion d’une partie des acteurs comme un élément limitant intrinsèquement leurs capacités de développement. La précarité est ainsi spontanément donnée comme la raison du déficit des établissements, de par le surcoût engendré par la gestion de la question sociale et l’impossibilité fréquente de recouvrer les recettes théoriquement générées par l’activité, ou encore de durées moyennes de séjour (DMS) structurellement plus élevées que dans des hôpitaux ne traitant pas le même profil de patients.

L’art complexe du management étant toutefois d’interroger sans cesse les organisations pour s’assurer de leur efficience et de leur capacité à s’adapter à des contraintes évolutives, il appartient aux gestionnaires hospitaliers d’essayer de dessiner les contours de la précarité et de mesurer son impact sur le système sanitaire, afin de trouver des marges d’action pondérant, au moins pour partie, les effets négatifs qu’elle génère.

Or, les établissements produisent, pour leur fonctionnement, une grande masse d’informations pluridimensionnelle (administrative, financière, médicale, etc.) qui demeure, pour l’essentiel, inexploitée. L’analyse massive de ces données et le recours à des modèles économétriques permettent pourtant de mieux appréhender les défis posés par la précarité et d’éclairer les problèmes de gestion concrets de l’établissement, ouvrant donc la voie à l’élaboration de plans d’action opérationnels et innovants. Cette expertise data a été fournie par le cabinet Veltys*, dans la continuité des réflexions initiées au sein du centre hospitalier de Saint-Denis (CHSD).

C’est cette conviction qui a constitué le point de départ de l’expérience et des projets que ce dossier se propose de relater.

*Cabinet de conseil spécialisé dans l’analyse des données, fortement lié au monde de la recherche, Veltys apporte à ses clients des méthodes à la pointe et s’appuie sur son expertise data pour construire avec eux des solutions innovantes (www.veltys.com)

Dossier co-réalisé par Guillaume Chesnel (qui signe cette introduction), Pauline Dejouany, Dr Johann Dréanic, Matthieu Leclercq, Violette Nahmias et Grégory Vial