Numéro 577 - juillet 2018(dossier)

Énergies hospitalières

L’objectif premier de la revue Gestions hospitalières est de favoriser le partage d’expérience et de pratiques entre hospitaliers. C’est ainsi que de nombreux professionnels nous transmettent spontanément des propositions d’articles. 

Le présent numéro est largement construit à partir de ces contributions, qui montrent une fois de plus le dynamisme et l’initiative des équipes. En ces temps de tensions, de contraintes financières et de souffrance professionnelle exprimée, il est réconfortant de constater que les hospitaliers continuent à s’inscrire dans une dynamique positive conservant l’énergie nécessaire à la prise en charge des patients et à l’adaptation permanente du service public qu’ils assurent. L’hôpital, confronté comme toutes les institutions à la déstabilisation et à la remise en cause par les progrès technologiques et l’irruption de nouveaux acteurs dans le champ de la santé, demeure fidèle au critère d’adaptabilité qui caractérise et fait l’honneur du service public avec la continuité et l’égalité.

Ces dernières années, audits, contrôles et recommandations ont afflué sur les établissements de santé avec les succès relatifs que connaissent les recettes venues de l’extérieur. L’État a pris conscience des limites de ces exercices coûteux revenant à des initiatives plus pragmatiques, notamment avec le programme Hospitalents, porté conjointement par la Direction générale de l’offre de soins (DGOS), l’École des hautes études en santé publique (EHESP) et l’Agence nationale d’appui à la performance (Anap), ou la mise à disposition de boîtes à outils favorisant la créativité. Il se doit aussi d’ouvrir le champ de l’expérimentation et de l’initiative pour enfin libérer les énergies.

Aller plus loin

• Hospitalents, c’est une façon de rencontrer des hospitaliers, de tous horizons, animés par l’envie de changer l’hôpital de l’intérieur. Dès l’automne 2018, ce seront des rencontres régionales pour partager les bonnes idées, imaginer de nouvelles solutions et surtout être accompagnés pour les tester. http://solidarites-sante.gouv.fr

• Le design public vise à concevoir des outils adaptés pour placer l’usager au centre de la transformation des services publics. Ses méthodes et principes – à la croisée des sciences sociales, du marketing stratégique et de la R&D – permettent aux agents de mener leurs projets en transversalité, de manière plus efficace, plus agile et plus adaptée aux besoins des citoyens.
http://comment-faire.modernisation.gouv.fr

• F. Spinhirny, « L’hôpital libéré » en trois parties. Gestions hospitalières, n°557, n°561, n°569.

• L’État face à l’innovation disruptive France stratégie : www.strategie.gouv.fr