Numéro 523 - février 2013(EHESP-IDM)

Coopération hospitalière

Articuler stratégie d’établissement/optimum global

Les établissements de santé sont soumis à ce qui pourrait être perçu comme une injonction paradoxale : développer une stratégie imposant d’être performant individuellement et s’inscrire dans un système de santé pour optimiser la prise en charge globale du patient dans un parcours coordonné. La première perspective pourrait les conduire à entreprendre des actions en contradiction avec la seconde. Afin d’articuler ces deux logiques d’action, des dispositifs interstitiels ou interorganisationnels ont été développés qui permettent d’éviter des démarches trop égoïstes impliquant des confrontations concurrentielles néfastes pour l’équilibre global du système de santé. Sont présentés ici le cadre économique dans lequel s’exercent les coopérations, avec une analyse de la relation entre incitation réglementaire et intérêt stratégique à agir, le cadre juridique des groupements de coopération sanitaire (GCS) et des communautés hospitalières de territoire (CHT) comme outils mobilisables par les établissements et enfin un cadre de réflexion pour définir des relations économiques entre des établissements amenés à coopérer.