Numéro 513 - février 2012(dossier)

Conférence Giseh

Les conférences Giseh (Gestion et ingénierie des systèmes hospitaliers) se proposent de réunir au sein d’une rencontre multidisciplinaire, tous les deux ans, les chercheurs et professionnels francophones concernés par les organisations de santé, en particulier hospitalières. Des colloques qui ont rassemblé plusieurs dizaines de spécialistes à Lyon en 2003, à Mons en 2004, à Luxembourg en 2006, venus de différents pays. En septembre 2008, la conférence Giseh s’est tenue dans le cadre de l’École polytechnique fédérale de Lausanne et a abordé des thèmes variés portant autant sur l’informatisation du système d’information que sur l’organisation du bloc opératoire. Elle a une nouvelle fois réuni les chercheurs venus des sciences de l’ingénieur comme les spécialistes professionnels de la santé et des hôpitaux, ce qui constitue un gage d’interdisciplinarité vécue et d’échanges de compétences et de connaissances.

Sept articles, témoins de la diversité des réflexions, ont été retenus pour ce numéro. Ces travaux venus de France et de Belgique ont été conduits par des équipes mixtes issues d’hôpitaux et de laboratoires de recherche et associent données de terrain et réflexions théoriques.
Le premier texte (M. Chabrol et al.) explore la place de la simulation à événements discrets comme outil de prévision de l’organisation d’une unité d’obstétrique avant l’ouverture du nouvel hôpital d’Estaing de Clermont-Ferrand qui a vu de nombreuses études conduites par les chercheurs.
Deux textes abordent ensuite la difficile question de la sécurisation des soins de chimiothérapie. Les approches sont variables : par une mise à plat complète des processus et l’intégration des puces RFID (R. Collomp et al.), par la formation de tous les personnels du réseau lorrain Oncolor à l’aide d’un programme de formation à distance à la reconstitution des cytostatiques (C. Serrurier et al.). S. Housseman et al. abordent eux aussi l’apport de puces RFID, pour étudier cette fois la sécurisation d’une biobanque. La sécurité globale des soins hospitaliers est un sujet de préoccupation dans tous les pays ; S. Filali et al. explorent le contexte du risque iatrogène et A. Bernard et al. présentent une expérience belge de gestion centralisée des non-conformités.
Enfin on ne peut négliger l’importance fondamentale des relations humaines dans les organisations hospitalières. C. Schmit et al. rapportent leur expérience du déploiement d’itinéraire clinique dans onze institutions belges et étudient la place du leadership dans ce changement.

Ce panorama met en évidence la variété et le caractère interdisciplinaire des travaux présentés. La dernière conférence Giseh a confirmé début septembre 2010 à Clermont-Ferrand l’esprit de ces rencontres internationales et la qualité des expériences présentées.
Bonne lecture et rendez-vous à Québec en 2012 pour la prochaine conférence Giseh !