Numéro 584 - mars 2019dossier

résultats d'enquête

Dix ans de pôle

Les professionnels et leur lieu d’affectation

Dix ans après la mise en place des pôles d’activité dans les établissements de santé, les professionnels non médicaux ne connaissent pas avec précision l’organisation de leur structure de travail. Les résultats d’une enquête menée au sein du pôle de biologie et produits de santé de l’hôpital Necker-Enfants malades ont permis l’élaboration d’un plan d’actions permettant de renforcer le sentiment d’appartenance et la satisfaction des professionnels.

La création des pôles d’activité clinique et médico-technique prévue par l’ordonnance du 2 mai 2005 a transformé l’organisation hospitalière du travail dans les établissements publics de santé. Au 31 décembre 2016, la réforme de la gouvernance hospitalière est devenue effective. L’hôpital universitaire Necker-Enfants malades se divise aujourd’hui en sept pôles dont le pôle de biologie et produits de santé (PBPS), qui comprend le laboratoire de biologie médicale (LBM) – constitué de 11 laboratoires –, un service de pharmacie centrale (pharmacie à usage intérieur, stérilisation, magasin médical) et la chambre mortuaire ; 349 personnels non médicaux (pnm) et 113 personnels médicaux (pm) seniors y travaillent. Dix ans après sa création, une enquête a été réalisée auprès de son personnel non médical. Au travers de ses missions de gestion de ressources humaines, l’encadrement avait en effet constaté une certaine méconnaissance des professionnels, notamment de l’organisation de l’hôpital et du rôle de chacun, et un faible sentiment d’appartenance au pôle. Était aussi à souligner un niveau d’information moindre des ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.