Numéro 513 - février 2012dossier

Qualité

Dimensionnement et organisation d’un bloc obstétrical

Un modèle de simulation comme outil d’aide à la décision

L’activité d’une maternité, et plus particulièrement d’un bloc obstétrical, est diffici­lement prévisible : les femmes enceintes entrent à l’hôpital et le quittent 24 h/24 tout au long de l’année. Il faut prendre en considération de nombreux paramètres ou éléments : le type d’arrivée des patientes, le degré d’urgence, les orientations alternatives et la disponibilité des équipes. La simulation à événements discrets a souvent été utilisée pour améliorer le fonctionnement de structures de soins. Les auteurs proposent ici un outil d’aide à la décision, basé sur un modèle de simulation pour aider à la mise en place et à l’organisation de l’activité d’un nouveau bloc obstétrical.

La structure d’un bloc obstétrical dépend souvent de la taille et de la catégorie de la maternité de l’établissement. On en distingue deux principaux types :  le bloc obstétrical composé uniquement d’une zone d’accouchement, qui dispose en général d’une salle d’opération dédiée dans un autre bloc opératoire, en particulier pour les césariennes ;  le bloc obstétrical qui intègre, outre la zone d’accouchement, un bloc opératoire où sont réalisées les césariennes et où peuvent être prises en charge les complications.  On peut également trouver, intégrées à la structure du bloc obstétrical, des salles de consultation en urgence. Le service de maternité doit ainsi satisfaire des demandes en général aléatoires des patientes.  Nous nous plaçons ici au niveau du système à concevoir – construction d’un nouveau bloc obstétrical ou restructuration d’un bloc existant – et présentons un outil d’aide à la décision qui permet d’apporter des réponses en termes de dimensionnement (ressources humaines et matérielles) et d’organisation d’un futur bloc obstétrical. Notre démarche s’inscrit également dans ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait. la totalité de notre contenu est accessible jusqu’à la fin de cette année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *