Numéro 559 - octobre 2016coach et culture

Le billet de Marie

Pour une diffusion de la culture de l’effet indésirable

Un effet indésirable d’un médicament est un effet adverse induit, c’est-à-dire une réaction nocive et non voulue. Dans son rapport annuel portant sur l’année 2014, l’Agence nationale de sécurité du médicament témoigne de 46 497 effets indésirables déclarés par les centres régionaux de pharmacovigilance, 2 525 erreurs médicamenteuses et 1 699 défauts de qualité du médicament. Les effets indésirables constituent donc de loin la première source de dysfonctionnement dans l’usage du médicament. Au-delà de ces statistiques agrégées, il y a bien évidemment derrière chaque déclaration une histoire individuelle. En voici trois toutes simples qui m’ont été rapportées. Elles n’ont rien de spectaculaires mais soulèvent toutes trois les nécessaires progrès culturels en matière de surveillance rapprochée des effets indésirables du médicament. Scène 1 La prescription au long cours d’un médicament pour un enfant dans le traitement d’une maladie chronique a des effets neuropsychiques indésirables. Jamais le pédiatre ni le pharmacien n’ont mis en garde sa mère sur ces effets indésirables, des effets neuropsychiques qui modifient ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait. la totalité de notre contenu est accessible jusqu’à la fin de cette année.