Numéro 595 - avril 2020expérience

Finances

Dématérialisation de la chaîne de la dépense

Un projet efficient et innovant au CHU de Nantes

Depuis 2016, le CHU de Nantes a mis en place une stratégie totale de dématérialisation de la chaîne de la dépense – de la commande au paiement  – qui a généré des gains d’efficience significatifs. Cette stratégie a été rendue possible, d’une part, par l’existence d’un protocole d’échanges standard et du portail national Chorus, d’autre part par la numérisation de l’ensemble des factures papier et la mise en œuvre d’un rapprochement automatique commandes/factures.

Cet article a fait l’objet d’une première publication dans Gestion et finances publiques, n°6, nov.-déc. 2018, pp.85-92. Merci aux éditions Lavoisier pour leur aimable autorisation de reprise du texte. Le projet de dématérialisation de la chaîne de la dépense au CHU de Nantes a été initié début 2016 sous l’impulsion de la direction générale. Le cadrage était ambitieux puisqu’il s’agissait de mettre en place la dématérialisation en lien avec des objectifs qui étaient dans l’air du temps (tel le portail national Chorus Pro) mais encore flous dans leurs conséquences concrètes. Enjeux et projets de dématérialisation La première étape a été de cerner plus finement enjeux et objectifs. Grâce à l’aide des services informatiques du CHU, une cartographie des flux d’information entrants/sortants et des échanges déjà dématérialisés a été établie. Sans prétendre à l’exhaustivité, les flux d’information sortants/entrants peuvent être à destination des agents (fiches de paye…), de la médecine de ville (courriers de sortie…), des patients (convocations, courriers, avis de sommes à payer…), des fournisseurs (commandes, ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.