Numéro 598 - septembre 2020jurisanté

Droit en santé

De la notation à l’évaluation

La transformation du cadre d’évaluation des agents hospitaliers

Marquant la volonté de transformation de la fonction publique de carrière vers une fonction publique de l’emploi, l’article 27 de la loi 2019-828 du 6 août 2019 de transformation de la fonction publique prévoit, dans les trois fonctions publiques, une modification des conditions d’évaluation professionnelle des agents. Le décret n° 2020-719 du 12 juin 2020 relatif aux conditions générales de l’appréciation de la valeur professionnelle des fonctionnaires de la fonction publique hospitalière supprime ainsi la notation au profit d’un nouvel entretien professionnel annuel. L’enjeu est double : supprimer le système de notation, ressenti comme obsolète et inopérant, et surtout instaurer un nouvel outil de gestion des ressources humaines au profit des cadres de proximité, qui tendent à devenir de véritables managers associés aux parcours de leurs agents. Telle est en tout cas l’ambition du texte. Le nouveau dispositif s’inscrit toutefois dans la lignée de ce que les établissements ont déjà commencé à mettre en place à l’occasion de l’entretien annuel ; ces nouvelles pratiques sont pérennisées et renforcées afin de valoriser et d’objectiver les compétences et la façon de servir de l’agent. Mais au-delà de ce dispositif outillé et tracé, il s’agit d’initier un nouveau mode de management permettant à l’établissement de mettre en adéquation ses ressources et ses besoins et de structurer la politique de gestion des ressources humaines, en étroite connexion avec les lignes directrices de gestion que doivent édicter les établissements à compter du 1er janvier 2021.

Le dispositif  Le dispositif d’entretien professionnel annuel prévu par le décret du 12 juin 2020 ressemble à celui prévu pour la fonction publique d’État (2012) et la fonction publique territoriale (2014). Il rappelle également celui prévu pour les agents contractuels, en fonction depuis plus d’un an, par le décret 91-155 relatif aux agents contractuels dans la fonction publique hospitalière (FPH). Concrètement, ce dispositif prévoit un entretien professionnel annuel mené par le cadre hiérarchique direct. Cette notion de cadre hiérarchique direct est indépendante de la notion de grade et d’emploi puisque est visée ici la personne qui, au quotidien, organise le travail de l’agent, supervise son activité, et qui est ainsi la mieux placée pour apprécier ses compétences et sa manière de servir. À défaut de cadre hiérarchique direct, l’agent est évalué par le chef d’établissement ou son représentant. Formellement, l’agent doit recevoir une convocation au moins 8 jours avant l’entretien. Cette convocation doit être accompagnée de la fiche de poste de l’agent et du support vierge du compte-rendu de l’entretien, support qui ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.