Numéro 568 - septembre 2017réflexion

GHT

De la collection d’individus au groupe solidaire

Un pari gagnant/gagnant pour l’hôpital !

La loi du 26 janvier 2016 a créé les groupements hospitaliers de territoires (GHT) (1) afin de permettre une égalité d’accès aux soins sur un territoire de santé. Les hôpitaux concernés par ces GHT ont dû s’inscrire dans un partage de vision de l’offre de soins de territoire nécessitant une analyse récursive afin de structurer un projet médico-soignant fonctionnant en réseau. Mais les établissements sont-ils prêts ? Comment directeurs, médecins, soignants peuvent-ils donner du sens à l’action commune et se développer en équipe performante ? Le rassemblement en « GHT » nécessite des transformations profondes hospitalières et une re-construction collective des réalités hospitalières.

Les établissements de santé sont par nature des structures pyramidales dont la préoccupation générale est centrée sur l’expertise et la compétence individuelle, avec un faible niveau de performance collective. Ils ne sont pas prêts au changement culturel et organisationnel que représente la révolution des GHT. Comment l’hôpital peut-il gérer ce paradoxe d’avancer en marche forcée vers le GHT, dont la philosophie principale est le réseau, alors que le stade de développement des équipes hospitalières ne le permet pas ? Il existe à ce stade un risque de déstabilisation des structures à imposer un changement systémique à des équipes en questionnement. La démarche d’intelligence collective tournée vers ce projet des GHT ne se décrète pas, même par des leaders convaincus ! On trouve trop souvent dans nos structures un directeur ou un DRH qui ne permet pas à ses équipes la coresponsabilité des projets. Ou encore un préfigurateur de GHT qui décide personnellement des objectifs à atteindre pour l’écriture du projet médico-soignant… Bref, il faut sortir de cette culture pyramidale qui laisse le pouvoir aux décideurs de ce qui serait bon ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait. la totalité de notre contenu est accessible jusqu’à la fin de cette année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *