Numéro 518 - septembre 2012dossier

Performance

Construction d’un score agrégé d’attractivité

Les établissements de santé français sont confrontés au défi de leur attractivité, auprès des usagers comme des professionnels, ce qui peut engager leur pérennité et interférer sur la qualité et la sécurité de l’offre de soins. La littérature ne propose pas d’outils spécifiques permettant de mesurer, de synthétiser et de comparer l’attractivité d’un établissement de santé, aussi les médias proposent-ils des palmarès sur la base d’indicateurs incomplets et réducteurs. La recherche présentée ici a deux objectifs : comprendre en quoi un établissement de santé peut être attractif pour les usagers et mesurer cette attractivité en créant un score agrégé pour le leur soumettre.

Dans le cadre du système hospitalier français, l’hôpital qui, conformément au code de la santé publique (art. L.6111-2 et L.6112-1), possède des missions précises est confronté à de nombreux défis : technologique, de compétence, de légitimité, de qualité et de sécurité des soins, d’efficience économique et, de manière prévalente, de performance. L’ensemble de ces enjeux est relevé dans un contexte socio-économique complexe, une raréfaction des ressources mobilisables, l’impact d’un grand écart entre des contraintes contradictoires (1) et une dynamique d’exigence croissante de la société. Aussi les établissements de santé se préoccupent-ils de plus en plus d’identifier leurs indicateurs de process et de résultats, de les mettre en œuvre, de les faire connaître et de les évaluer. En outre, pour spécifier le management stratégique d’un établissement de santé, le terme « pilotage » a fait son apparition. En témoignent les réformes du financement des hôpitaux et de leur gouvernance et, de manière plus visible, la loi du 21 juillet 2009 (n° 2009-879) portant réforme de l’hôpital et relative aux patients, à la santé ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.