Numéro 498 - septembre 2010dossier

développement durable

Des comportements citoyens à l’hôpital

Prendre soin, améliorer le quotidien et la qualité de vie, prévenir et guérir, penser à l’avenir, s’occuper de tous sans discrimination…, voilà quelques-uns des piliers du système de soins français. Comme un prolongement naturel, ces thématiques ressemblent à celles du développement durable : santé et environnement sont donc largement compatibles. Le CHU-Hôpitaux de Rouen, premier employeur de la région Normandie, a des responsabilités écologiques, et réduire l’impact de ses activités sur l’environnement est devenu une de ses priorités. En 2008, l’établissement a décidé de mettre en œuvre le développement durable au sein de ses services et de tous ses sites.

Le développement durable (DD) n’est pas seulement un phénomène de mode, c’est aussi un état d’esprit, un choix de vie. Mais c’est devenu surtout une nécessité pour notre planète. Chacun d’entre nous est sensible à cette notion et doit en être acteur : la réussite des actions mises en place n’est possible qu’avec la participation de tous. Que ce soit à la maison ou au travail, le changement est en marche. Chaque geste compte, aucun n’est à négliger, surtout lorsque l’on est 9 000 agents. À titre d’exemple, 1 litre d’eau économisé par agent et par jour, c’est 9 m3 au quotidien et près de 3 300 m3 par an : on voit tout de suite l’effet levier. Le gouvernement ne s’y est pas trompé : nos ministres de la Santé et de l’Environnement, aidés des présidents de la Fédération des établissements hospitaliers et d’aide à la personne (Fehap), de la Fédération hospitalière de France (FHF) et de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), ont décidé de s’unir et de signer une convention le 27 octobre 2009, un événement auquel était présent le CHU de Rouen. Les objectifs sont les suivants ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.