Numéro 511 - décembre 2011dossier

Expérience

Casita, une MDA adaptée au contexte urbain

À l’automne 2004, la maison des adolescents (MDA) de l’hôpital Avicenne, à Bobigny, appelée Casita (pour centre d’accueil, de soins et d’interventions thérapeutiques pour adolescents), est une des premières MDA à avoir ouvert ses portes. L’aboutissement d’un projet construit dans le cadre d’un réseau d’acteurs pluriprofessionnels en Seine-Saint-Denis pour prendre en compte la spécificité du passage adolescent et permettre aux jeunes, à leurs familles et aux professionnels d’échanger, de se rencontrer dans un lieu qui leur ressemble afin de construire des outils créatifs et adaptés.

Casita est située au sein du centre hospitalier universitaire d’Avicenne, à Bobigny, en Seine-Saint-Denis (93), troisième département d’Île-de-France en densité de population, dont celle des moins de 20 ans représente environ 28 %. Certains indicateurs de ce département sont préoccupants en termes de santé : en 1998, les décès par « causes extérieures de traumatismes, par empoisonnement ou suicides » s’élevaient, tout âge confondu, à 1 %, soit le double de Paris ; le suicide est la deuxième cause de mortalité chez les jeunes, après les accidents ; les morts violentes constituent 75 % des décès des 15-24 ans ; la population présente une vulnérabilité psychologique par rapport à la population générale française, en résonance avec les particularités socio-économiques du département(1) ; la population migrante représente en moyenne 19 % de la population, atteignant dans certains cantons 30 %. Les enfants dits « de la deuxième génération » cumulent les risques culturels, socio-économiques et sanitaires. La prise en charge psychologique et psychiatrique des jeunes adolescents doit donc être à la fois bien ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.