Numéro 489 - octobre 2009dossier

management stratégique des territoires

Besoins et offre de soins de la région Nord-Pas-de-Calais

Les dernières réformes du système de santé français pour limiter l’augmentation des dépenses de santé et répondre aux besoins de la population par territoire mettent en place trois changements qui modifient le positionnement et les relations des établissements de santé et des tutelles régionales : tarification à l’activité, disparition de la carte sanitaire et des indices lits/places, création des agences régionale de santé. L’auteur propose ici une méthode de management stratégique des territoires de santé appliquée dans la région Nord-Pas-de-Calais pour organiser au mieux l’offre de soins en fonction des besoins de sa population.

Les dernières réformes du système de santé (2004 et 2009) pour limiter l’augmentation des dépenses de santé et répondre aux besoins de la population  par territoires de santé ont engendré trois changements qui modifient le positionnement et les relations des établissements de santé et des tutelles régionales. Le premier est la mise en place de la tarification à l’activité à la  place de la dotation globale pour les établissements. Ce mode de tarification emprunté aux États-Unis (1) et largement répandu dans les pays développés fait que chaque établissement génère sa propre recette à partir de son activité et à partir de tarifs fixés au niveau national. Ce n’est donc plus la tutelle qui donne la principale enveloppe financière de chaque établissement. On peut supposer que cela génère une plus grande autonomie des établissements de santé ; la tutelle voit son rôle de financeur diminué et son rôle de détermination d’objectifs et de suivi/évaluation des prestataires de soins augmenté. Le deuxième est la disparition de la carte sanitaire ainsi que des indices en lits et places (ordonnance 2003-850 du 4 septembre 2003). Des ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.