Numéro 510 - novembre 2011réflexion

Éthique

Autonomie du sujet et pathologies mentales

La question de l’autonomie du sujet malade est complexe tant la maladie vient altérer la capacité de décision pour soi-même qui constitue l’aspect central de la dimension autonomique. C’est la puissance même de l’autonomie qui, dans le cas de la pathologie mentale, est altérée et non pas simplement sa mise en acte, ce qui, complexifiant encore un peu plus la problématique, confine à l’aporie à laquelle pourtant l’éthique soignante doit faire face. Il importe alors d’inscrire cette réflexion sur l’autonomie du patient dans le contexte plus large des principes éthiques fondamentaux de la relation médicale qui, schématiquement, s’imposent dans la relation de soin : le colloque singulier, le secret médical, le principe de bienfaisance et le respect de l’autonomie.

La rencontre inaugurale Si on analyse la rencontre inaugurale entre un soignant et un patient, on peut observer une certaine tension entre l’obligation de prendre soin qui peut se repérer à partir de l’analyse de Levinas à propos de la rencontre avec l’Autre et le respect de l’autonomie. Ces deux aspects cohabitent et, d’un certain point de vue, entrent en tension. Il existe en effet une tension entre ce qui constitue pour le soignant une obligation morale, analysée par Levinas comme une obligation à faire face à l’appel du patient et qui en fait annihile la liberté du soignant. Le soignant, dans une sorte d’extrapolation de l’analyse levinassienne, se trouve comme requis, obligé à, sans possibilité de se soustraire. À l’inverse de l’analyse classique qui voyait une dissymétrie à l’avantage du soignant, Levinas indique dans un propos un peu fort que c’est le faible, par sa faiblesse même, qui prend le fort en otage : « Ma responsabilité submerge ma liberté. » Cet appel à prendre en soin est toutefois complexe, car il conduit souvent à nier la liberté de l’Autre, malade, en cherchant à lui faire du bien, comme dans l’épisode du ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.