Numéro 545 - avril 2015dossier

Évolution

Architectures hospitalières

Figures hospitalières et écritures architecturales accompagnent les grandes mutations du monde de la santé. Elles en content une histoire qui les conforte par sa grammaire rigoureuse et les enrichit par son vocabulaire expressif…

Les premiers hospices ont fait leur apparition au XVe siècle, adossés à une abbaye, inscrits au pied d’un pont pour accueillir les pèlerins et autres voyageurs. Pour éventuellement soulager leurs maux. Depuis, l’hôpital n’a cessé de se réformer, de revendiquer de nouvelles vocations, de nouveaux territoires, de nouvelles fonctionnalités, de nouvelles figures… Pour suivre l’évolution de la société, de ses prérogatives humaines et économiques, scientifiques et technologiques. Il se caractérise, se médicalise, s’humanise… Histoires figuratives Au XIXe siècle, pour satisfaire des préoccupations hygiénistes et combattre les épidémies, il se développe en mode pavillonnaire. Au XXe siècle, pour optimiser ses parcours, il inaugure une première version « bloc », plutôt verticale, superposant ses fonctions, puis, par souci d’économie d’échelle, se « modélise » en versions I, X ou Y, plaçant dans ces différentes figures les hébergements et, en leur socle, un plateau médico-technique. À l’aube du XXIe siècle (dès les années 1990), pour faire écho aux avancées médicales spectaculaires et notamment aux pratiques ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.