Numéro 506 - mai 2011dossier

Problématique

Approche sanitaire du vieillissement de la population carcérale

La problématique du vieillissement de la population carcérale, observée en France depuis plusieurs années(1), est la conséquence à la fois d’un allongement des durées de peine et d’un durcissement des possibilités d’aménagement(2). Au 1er janvier 2010, 11,7 % de la population carcérale française avait plus de 50 ans (7 671 détenus) dont 2 350 personnes âgées de 60 ans ou plus(3). Cette évolution démographique ne semble pas, pour le moment, s’infléchir malgré la nouvelle loi pénitentiaire qui prévoit l’aménagement facilité des peines pour les personnes détenues âgées de 70 ans et plus(4). Le vieillissement s’accompagne de l’apparition de déficits physiologiques responsables d’incapacités qui, si elles ne sont pas comblées, conduisent à une situation de handicap. La prise en charge d’une population détenue âgée demande donc une adaptation des dispositions sanitaires. Il s’agit de mettre en place une prise en charge et un suivi médical de pathologies chroniques évolutives bien souvent non dépistées avant l’incarcération et qui sont responsables de déficits physiologiques. Il s’agit également de développer des ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.