Numéro 500 - novembre 2010interview

Point de vue

Annie Podeur

Conseillère maître à la Cour des comptes, Annie Podeur a été successivement inspectrice des affaires sanitaires et sociales, directrice de l’agence régionale de l’hospitalisation de Bretagne, directrice de l’hospitalisation et de l’organisation des soins et enfin directrice générale de l’offre de soins depuis 2010. Elle est interviewée par Christophe Got, corédacteur en chef de « Gestions hospitalières » et secrétaire général du CHU-Hôpitaux de Rouen.

Quels sont les grands défis aujourd’hui pour l’hôpital ? Il est difficile de limiter les enjeux à l’hôpital, car tous les acteurs de l’offre de soins sont impliqués. Notre grand défi est d’adapter le système de soins, dont le financement est confronté à un contexte économique difficile. La France doit pratiquer des arbitrages entre la solvabilité et les besoins, les pouvoirs publics souhaitant conserver un système solidaire. Trois grands enjeux s’imposent à tous les acteurs de l’offre de soins. Tout d’abord, l’accès à des soins de qualité, que chacun s’accorde à reconnaître au système français.  Cette priorité s’analyse d’abord en termes géographiques par l’accès de tous, de manière organisée et lisible, à des soins de qualité. L’accessibilité financière doit être ensuite garantie : personne ne doit renoncer à des soins pour des raisons financières. Par ailleurs, l’hôpital public, en complémentarité avec le privé, doit s’efforcer d’assurer toutes les prestations attendues par la population. Pour autant, l’hôpital n’est pas un lieu de passage incontournable : à cet égard, la loi Hôpital, ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.