Numéro 566 - mai 2017dossier

efficience

Analyse de la pertinence des séjours hospitaliers

Un exemple de recherche d’optimisation

L’analyse de la pertinence des journées d’hospitalisation et des raisons de non-pertinence s’inscrit dans le cadre des démarches d’évaluation de la qualité et de l’organisation des soins. La nécessité d’une évaluation de la pertinence des journées d’hospitalisation est devenue incontournable et suscite un vif intérêt car les journées d’inadéquations hospitalières sont source de sous-qualité des soins, d’inefficience du système de santé et de coûts non maîtrisés. Une étude de revue de pertinence des journées d’hospitalisation a été menée au sein du groupe hospitalier Paris Saint-Joseph, dans deux services (rhumatologie et cardiologie) et a permis de montrer la faisabilité d’une revue de pertinence informatisée et quotidienne pour chaque patient.

La recherche de l’utilisation la plus efficace possible des services de santé, à qualité de soins constante, constitue un objectif prioritaire des administrations sanitaires. Dans un contexte de renforcement des défis de santé et de tensions sur les équilibres des finances publiques, la meilleure des voies à envisager est de réfléchir à l’efficience de notre système de santé (1), et la croissance des dépenses de santé invite à une bonne utilisation des ressources, notamment à l’hôpital. En France, en 2010, 11 millions de personnes, soit 17 % de la population, ont été hospitalisées en court séjour médecine/chirurgie/obstétrique (MCO). Cela représente un total de 16 millions de séjours, certaines personnes ayant été hospitalisées plusieurs fois dans l’année (2). Les soins dans les hôpitaux publics et établissements privés participant au service public hospitalier (PSPH) représentent 34,1 % de la consommation de soins et de biens médicaux (CSBM) (3) et 10,3% dans les cliniques privées. Le montant des dépenses courantes de santé s’élevait à 256,8 Md€ en 2015, soit 12 % du produit intérieur brut en base 2010. La ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait. la totalité de notre contenu est accessible jusqu’à la fin de cette année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *