Numéro 566 - mai 2017actualité

Projection

Ralentissement de l’accroissement de la population active

Selon l’Insee, la population active du pays va continuer d’augmenter dans les décennies à venir, mais moins vite qu’actuellement. Conséquence du vieillissement de la population, le nombre d’actifs par rapport aux retraités devrait continuer de décroître. Alors qu’en 2015, le pays compte 29,5 millions d’actifs, elle devrait en compter 31,1 millions en 2040 et 32,1 en 2070. La croissance de la population active va donc ralentir par rapport à la période actuelle : sur la dernière décennie, elle s’est établie à 152 000 actifs supplémentaires par an. Sur la période 2040-2070, on tomberait donc à + 33 000 actifs par an environ. C’est pendant la période 2040-2055 que l’Insee envisage le ralentissement le plus net, avec une croissance de 2 000 actifs par an. L’Insee se base sur l’hypothèse d’un maintien d’un solde migratoire annuel de 70 000 personnes environ, d’un taux de fécondité de 1,95 enfant par femme et d’une poursuite de la baisse de la mortalité. Le vieillissement de la population va logiquement se poursuivre, avec une augmentation de 8,4 millions des personnes de plus de 70 ans à l’horizon 2070. Leur proportion ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait. la totalité de notre contenu est accessible jusqu’à la fin de cette année.