Numéro 593 - février 2020actualité

Panorama onaps

La prescription d’activité physique adaptée

Les dispositifs de prescription d’activité physique (Apa) restent hétérogènes, mal connus des médecins et souffrent d’un manque de financement pérenne : telles sont les principales faiblesses relevées par l’Observatoire national de l’activité physique et de la sédentarité (Onaps) et le Pôle ressources national (PRN) sport santé bien-être dans leur panorama portant sur 96 dispositifs retenus au 31 mars 2019. Si la prescription d’activité physique a été intégrée en 2017 au programme des épreuves classantes nationales, elles resteraient néanmoins peu enseignées. Les auteurs notent aussi que très peu de formations sont proposées et relèvent de choix personnels.  Pour recenser les dispositifs existants de prescription d’activité physique et compléter leur précédent rapport sur le décret du 30 décembre 2016 relatif aux conditions de dispensation de l’activité physique adaptée par le médecin traitant, l’Onaps et le PRN ont mis en ligne un questionnaire en juillet 2018.  Sur les 96 dispositifs étudiés, 53 ont un périmètre d’action d’échelle locale, communale ou intercommunale, 34 sont qualifiés de départementaux ou ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.