Numéro 567 - juillet 2017actualité

Hommage à Simone Veil

Simone Veil sur le stand de Gestions hospitalières, en décembre 1975, lors des 6es Assises nationales de l'hospitalisation publique, lorsqu'elle était ministre de la Santé sous le gouvernement Giscard. À sa gauche, Pierre Raynaud, délégué général de la FHF, Henri Terraillon, fondateur de la revue, et Michel Beltoise, chef de publicité. La disparition de Simone Veil en ce début d’été a été un choc pour beaucoup de Français et de Françaises qui en avaient fait leur personnalité politique préférée. Cette femme d’exception, dont le parcours fascinant est connu de chacun, fut notamment à plusieurs reprises en charge des Affaires sociales et de la Santé. J’ai eu la chance de la côtoyer de 1993 à 1994 au cabinet commun Simone Veil/Philippe Douste-Blazy où j’étais conseiller en charge des Affaires hospitalières. Tant de choses ont été écrites à propos de Simone Veil que je me limiterai à un témoignage ponctuel pour évoquer cette femme de combat qui m’a profondément marqué. Nous sommes le 15 novembre 1993 et je suis dans la voiture de Simone Veil. Nous partons de la place Vauban où elle demeure pour nous rendre sur les lieux qui ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.