Numéro 563 - février 2017actualité

Classement

CHU et spécialités

Le classement des CHU réalisé par What’s up doc? depuis quatre ans s’appuie sur le choix des futurs médecins selon la formation et l’accueil proposés. Peu de différence avec le classement 2015. Le CHU de Nantes maintient sa position de leader, suivi par les CHU de Lyon et Montpellier, Rennes et Bordeaux, tout comme l’année précédente. Une tendance qui se confirme donc, même si un écart s’est creusé entre les deux premiers du classement. S’il n’y a pas de changement du côté des premiers de la classe, le bas du tableau est complètement remanié. Parmi les progressions, le CHU de Reims fait un bond de sept places et, alors qu’il était dernier en 2015, se retrouve à la vingt et unième place.

Le CHU d’Amiens, lui, dégringole de quatre places et se retrouve dernier, précédé par le CHU de Poitiers qui a perdu deux places. Du côté des choix de spécialités, le tableau affiche presque toujours les mêmes résultats : l’ophtalmologie, en tête, gagne une place, la néphrologie en perd une et se place en deuxième position. Petite progression pour la médecine interne qui se retrouve troisième des spécialités choisies en gagnant trois places.

La réforme du troisième cycle va-t-elle redistribuer les cartes ? À vérifier dans le prochain classement.

Source What’s up Doc?, n° 30, janvier-février 2017.