Numéro 500 - novembre 2010les mots de la rédaction

Édito

50 ans au côté de l’hôpital public

[caption id="attachment_33510" align="alignright" width="150"] Henri Terraillon[/caption] À l’origine de Gestions hospitalières, une histoire d’amitié entre un hospitalier et un publicitaire : le premier, Henri Terraillon, homme du Sud-Ouest, au verbe fort, convivial, ayant plaisir à citer les Catilinaires et président d’un syndicat dynamique, poste qui lui a permis de bien appréhender les attentes de ses collègues ; le second, Pierre Laloue, à l’imagination débordante, perfectionniste, tourné vers l’avenir et conscient du besoin d’information d’une profession qu’il côtoyait depuis 1947. Tous deux n’ont eu de cesse de fédérer autour de leur projet ceux qui faisaient bouger la profession, tant par leurs idées novatrices que par leurs qualités professionnelles : tout d'abord René Bandelier et Alain Halbout, vite rejoints par Alain Grenon, Louis Omnes, Gérard Vincent ; puis sont venus Jean-Rémy Bitaud, Jean-Michel Budet… [caption id="attachment_33509" align="alignright" width="150"] Pierre Laloue[/caption] Cinquante ans, pour une revue, c’est un bel âge ; celui d’une maturité certaine mais aussi celui de l’impérieuse ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.